Cursus

CURSUS : Odile de FRAYSSINET

PETITE NOTICE BIOGRAPHIQUE

1947 : Naissance à Santiago du Chili : la famille de sa mère est originaire du Béarn, et a émigré au Chili à la fin du 19ème siècle. Son père est diplomate français, en poste à Santiago.
Quitte le Chili à l’âge de 7 ans et passe son enfance et son adolescence dans plusieurs pays du monde.

1967-68 : Après son bac, séjourne à Lima, au Pérou où elle étudie l’ethnologie et la littérature latino-américaine. Est très intéressée par l’art précolombien, notamment les tissages.

1969 : Rentre à Paris, et commence des études d’Espagnol à la Sorbonne.

1970-72 : Se marie et part dans le sud algérien, à Ouargla, où elle enseigne le français et l’histoire du Maghreb au Centre de Formation Administrative.
Se promène et découvre les magnifiques tapis et tissages maghrébins.

1972 : Naissance de son fils Martin.
Obtient une Maîtrise d’Espagnol, option littérature latino-américaine, à la Sorbonne.
Elle est interprète, enseigne également, au collège et à l’Université.
Abandonne l’enseignement et décide de se consacrer à la création : suit la formation de l’Ecole des Beaux Arts de Limoges où elle réside ces années là.

1974-78 : Crée et expose des tapisseries très en relief.

1978 : Quitte Limoges et s’installe à Paris avec son fils, travaille dans un établissement accueillant des enfants et des adolescents handicapés mentaux jusqu’en 1986.

1981 : Se remarie.

1984 : Naissance de son fils Antonin.

1986 : Faculté de Jussieu, Paris 7 : obtient un DESS de psychopathologie clinique.

1988 : Naissance de sa fille Solal.
S’installe dans un petit atelier du 1er arrondissement : « comment sortir du mur, s’installer dans l’espace tout en gardant le fil comme matériau ? ».
C’est une réflexion sur la matière et un travail qui aboutira, deux ans après, à la série des « Vigies ».

1991 : Les « Vigies » sont exposées dans la galerie Di Meo au Salon de Mars.

2000 : Quitte Paris pour le Gard où elle installe son atelier.

Publicités

Un commentaire pour Cursus

  1. VERRIER Françoise dit :

    . . . c’est avec beaucoup d’émotions que je viens de retrouver « ODILE » , après une journée passée avec nôtre ami commun « GERARD » hier 9 mai 2013 , à Cabourg . . . Gérard m’a redonné ton nom et j’ai pu faire défiler les images de ton oeuvre . . . que du bonheur . . . et un « chatouillement » au bouts des doigts . . . et des envies d’être à nouveau en création ( bien que le ,à nouveau, soit un peu de trop . Bravo * * * * * * Françoise dit France . . .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s